Les mots à l’envers

 

Les mots à l'envers dans L'écrit de l'ombre blessu10
blessures de Fabjo ©

 

Il pleut derrière mes yeux
Des torrents de lassitude
Exilés par habitude
Aux nuages d’autres cieux

Seule dans ce monde gris
Je suffoque sous ses ombres
Quand le linceul de pénombre
Humide étouffe mon cri

Mon amour reviens-moi j’ai peur du noir
Il fait si froid dans ce vide intérieur
Je ne souffre de rien j’ai mal de tout

J’écoute afin de mieux voir
Le chant serein des couleurs
Il me blesse de chaleur
Mon cœur reste sourd ce soir

Et ces voix derrière mes mots
Qui violent ma mémoire
Les chimères en cette foire
Se partagent ses lambeaux

Si seulement je pouvais reposer
Un instant un silence rédempteur
Je ne souffre de rien j’ai mal de moi

Mais je souris à la vie
Marionnette indocile
Je tire seule les fils
De mon âme inassouvie

Je m’épuise à vouloir me souvenir
Prends-soin de toi mon ange je fatigue
Me manque l’air que tu respires pour vivre

 

¤¤¤

 

 

Publié dans : L'écrit de l'ombre |le 14 décembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez répondre, ou faire un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr