Demain

 

Demain dans L'écrit de l'ombre servim10
photo de Maria-Crépuscule

 
 
Et le jour devint nuit
et la nuit ne s’éveilla plus
Dans une grisaille engourdie
je règle désormais mon pas
au rythme cassant d’un métronome fou

J’eus aimé le soleil
mais il ne parvint pas
à percer les nuages d’ennui
insultant le ciel au-dessus de moi

Et le jour devient nuit

Je reviendrai vers vous
si les vers de ma plume
retrouvent la paix anonyme
dans un éclat de lune

Il faudra forcer les yeux du souvenir
Briser la peur de l’amnésie
qui menace le destin des mots
et plombe mon horizon de solitude

Quand la nuit reverra le jour

J’apprendrai la vie telle qu’elle doit être
quand la différence écrase
la saveur de soi
du ressentir sans y penser
du vouloir sans autre projet

Sinon vivre encore demain. 
 
 

¤¤¤

 

Publié dans : L'écrit de l'ombre |le 14 décembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez répondre, ou faire un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr