Mille deux cent secondes

 

Mille deux cent secondes dans Esquisses Immatures tachee10

 
 
La tache s’élargit
De noir souille le drap
Immaculé
La main gît
L’encre poursuit
Son sombre désir
Jusqu’au bout de la nuit

Mille deux cents secondes
Pour retenir ses pleurs
Les yeux ouverts
Facile
Avant que l’esprit ne succombe
Charitable pesanteur
Sur ses paupières
L’emporte légère
Tandis que la main tombe
Inutile

Mille deux cents secondes
Avant que les pensées
Ne se confondent
Dans l’alchimie alliée
D’une nuit sans rêves
Sans envies
Une trêve
L’aliène à la fantaisie
Du temps fantôme apprivoisé
Et affamé

Eclaboussure de mots
Incohérents
Stigmate abstrait
Sur le drap blanc
Rappellent au matin amer
Que la lumière a éclairé
Toute sa nuit

 
 

¤¤¤

 

Publié dans : Esquisses Immatures |le 14 décembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez répondre, ou faire un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr