Qu’en sera-t’il de mes mots ?

 

Qu'en sera-t'il de mes mots ? dans L'écrit de l'ombre single10

 
 

Je me décline à l’imparfait
Avec le jour qui s’ennuie
J’ai le courage un peu distrait
Des luttes qui se jouent sans bruit

J’irai me soumettre à votre monde de non-vie
Je brûlerai mes veines à vos poisons immondes

Et quand j’aurai tout transpiré
Crié tous les silences
Éructé mes secrets
Sur vos blouses blanches

Quand j’aurai roulé mon insomnie
Sur les sols glacés
Avorté quelques mensonges
Pour un peu de paix

Dopé à la sérotonine et ses acolytes pervers
je rendrai mon cerveau aride à votre loi chimique

Quand j’aurais explosé ma tête
Sur tous les murs
Brûlé mes paupières
De la violence salée

Affronté les rires grinçants
Et les griffes affamées
Dessous mon lit
Quand tout est noir

Que restera-t’il de mon corps blessé dans votre non-vie
Pour encore quelques mois de sursis anesthésié

Mais j’ai la force des fous
Dans vos cauchemars idiots
Je reviendrai gémir mon dégoût de vous
Quand vous m’aurez pris tous mes mots.

 
 

¤¤¤

 

Publié dans : L'écrit de l'ombre |le 14 décembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez répondre, ou faire un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr