Valse illusoire

Valse illusoire dans L'écrit de l'ombre alpraz10

 
 

 C’est un goût d’étain
mouillé
qui submerge l’esprit
à l’improviste
puis éclate au palais
tel un fruit trop mûr
donne à toute chose
un relent de fiel
Les douceurs d’autrefois
soulèvent le cœur

Losange lilas
Prison moelleuse
Donne-moi ton bras
Pour une valse joyeuse

Puis gronde
la rumeur sournoise
elle implose
emplit l’espace
partout
et le monde devient fou
Le temps s’accélère tout autour
le tapage étourdissant
rend le verbe agressif
La lumière blesse
le regard éteint
La caresse mord la peau
saturée
pâle si pâle

Losange lilas
Prison moelleuse
Donne-moi ton bras
Pour une valse joyeuse

Losange lilas
Poison perfide
Ce corps est si las
Donne ta paix insipide

 
 

¤¤¤

 

Publié dans : L'écrit de l'ombre |le 14 décembre, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez répondre, ou faire un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr