Note flamenco

 

Note flamenco dans Mes mots sur les photos de Silence mai8ar13
Photo de Silence ©

 
 

Sang écarlate
Sur ébène ébréchée d’ombres
Éclat de vie qui enflamme
Les ténèbres insoumises

Telle

Veine qui éclate
Sous la fièvre du poison
Qui disperse la conscience
Nébuleuse négligeable

 

parenthèse
Glissement furtif de ta corolle veloutée
J’entends… loin si loin le pas de ta danse feutrée
Je vis

 

Chaleur vermeille
La disgrâce estompée sombre
Seul ton tracé pur entame
L’obscurité qui déguise

Telle

Chair tuméfiée
Douleur bleue au sillon
De l’indicible souffrance
Brûle l’âme inabordable

 

parenthèse
Fraîcheur lumineuse de ta robe fleurie
Je vois… de loin si loin cette note rubis
Je vis 

 

Tant que
Mon regard brouillé saura contempler
La nuance idéale dans un monde ravagé
Je vivrai encore 

 
 

¤¤¤

Vous pouvez répondre, ou faire un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr