Ne soyons pas tristes

 

Ne soyons pas tristes dans Émoi longbe10
Karen Hollingsworth ©

 
 

Laisse-moi mes douleurs
mes peines Mes cris
Tant que le poids des maux
saura me pousser
sur mon chemin de vie

C’est toujours plus difficile
quand c’est toi
qui pars
Tout autour de moi
le vide
un manque
Et partout encore
des miettes
odeurs
de ta présence

Ne soyons pas tristes

Occultons nos pleurs
égayons nos esprits
Tant que l’illusion des mots
pourra lénifier
la route de nos envies

C’est toujours plus difficile
quand c’est toi
qui pars
La nuit fait danser
mon sommeil
ma main
qui cherche toujours
la peau
Chaleur
de ton corps qui dort

Ne soyons pas tristes

Laisse-moi mes émotions
je m’y blottis Joie ou souffrance
Je prends même la fièvre
du poison qui opprime
ma condition humaine

C’est toujours plus difficile
quand c’est toi
qui pars
Alors la solitude
blesse
le silence
Quand encore résonne
ton souffle
l’écho
amoureux de ta voix

Ne soyons pas tristes

Je ne vis pas d’illusions
ni aux berges de l’enfance
Et des paroles mièvres
qui excellent leurs rimes
j’ai bien appris la rengaine

Laisse-moi ma tristesse

Qu’importe l’étincelle
brûlure ou caresse
puisque encore c’est elle
qui me fait dire je t’aime
Et libère ce poème.

 
 

¤¤¤

Publié dans : Émoi |le 17 mars, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez répondre, ou faire un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr