La vieillesse des souvenirs

 

La vieillesse des souvenirs dans Esquisses Immatures la_vie10

Álvaro Roxo ©

 
 
J’ai la vieillesse des cailloux
Que foule notre pas désinvolte
Débris poussiéreux et importuns
Tenaces à s’accrocher sous nos semelles 

Combien de mémoires, le sait-on
S’effritent ainsi à notre insu
Sur les routes infinies de nos vies
Où donc s’en vont nos souvenirs perdus ?

Quand la poussière des étoiles
Répand son abondance sur le monde
En pluie secrète à nos regards
Est-ce là que l’univers s’enlace ?

Un rien de nos vies négligeables
S’enchâsse sûrement dans ce joyau
De l’union suprême et primitive
Ciel et Terre en fusion ancestrale

Avant de me dissoudre en ce royaume
Grain misérable sous vos semelles,
Laissez que mon histoire imparfaite
Partage encore un peu vos errances

Je cherche toujours mes souvenirs perdus
 
 

¤¤¤

Publié dans : Esquisses Immatures |le 12 août, 2013 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez répondre, ou faire un trackback depuis votre site.

Laisser un commentaire

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr