Puisque j’ai tort

 

Puisque j'ai tort dans Émoi puisqu10
Broken by RcGraphics ©

 
 

Un vent inquiet agite mes fenêtres
Trouble mon esprit qui s’empêtre
Entre les replis froissés
De ce lit divisé 

La nuit sera longue
Encore 

En proie au vide langoureux
Je ne saurais dire l’espace douloureux
De l’abandon facile
Le vent de ton amour fragile 

C’est une inconscience libertine
Que je t’envie 

Cette faiblesse qui te porte
Loin de mon âme morte
De la vie que j’enterre
Puisque tu me jettes à terre 

Poupée de chiffon fanée
Marionnette vite oubliée 

Je ne sais plus que lécher le parquet
Que tes pas ont foulé, distraits
À vivre des années de leurre
Suspendue à ton absence, tes heures

Au retour de ta main paisible
La quiétude de nos vies

J’ai eu tort
Encore.
 
 

¤¤¤

Publié dans : Émoi |le 6 janvier, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr