Chroniques d’HP VII

 

Chroniques d'HP VII dans Chroniques bipolaires chroni10

 
 
La peur
La douleur
L’obscurité invisible qui pèse sur mon coeur 

Assez
C’est assez 

J’en peux plus du noir
Qui clame
Réclame
Dévore

Et j’en peux plus de cet endroit
Et pas même du soleil
Que filtrent les barreaux aux fenêtres sales
De l’ennui que suintent ces murs bariolés d’oeuvres démentes

Assez

C’est assez de la morsure des voix
Des rires
Qui déchirent mon cerveau

J’en veux plus 

Que l’on me donne l’ improbablement
Correct
Que j’y garde les mémoires de mes vies
Avant que la gangrène ne les prenne 

J’en peux plus
Des heures amnésiques qui se désolidarisent
De mon histoire
Défaite
Défaite

Surfaites les nuits insomniaques
Où je vacille sous le fardeau des marées indéfectibles
Qui m’épuisent
Et me damnent 

Condamnent
À frapper la tête contre tous les murs
Édifiés pour mieux m’enfermer dans mon silence
Assourdissant

Ne pas hurler
Ne pas parler de l’incompréhensible
Qui me réinvente à chaque faux pas 

La boucle qui ne m’esquisse que par ses métaphores
Attentives
À leurrer la surface de mon armure
Que survolent vos regards perpétuellement muets 

Assez

C’est pas normal de souffrir autant
De tout
De rien
J’en peux plus de vivre encore jusqu’à la mort.

 
 

¤¤¤

Publié dans : Chroniques bipolaires |le 21 février, 2016 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr