Archive pour la catégorie 'Émoi'

Ne soyons pas tristes

 

Ne soyons pas tristes dans Émoi longbe10
Karen Hollingsworth ©

 
 

Laisse-moi mes douleurs
mes peines Mes cris
Tant que le poids des maux
saura me pousser
sur mon chemin de vie

C’est toujours plus difficile
quand c’est toi
qui pars
Tout autour de moi
le vide
un manque
Et partout encore
des miettes
odeurs
de ta présence

Ne soyons pas tristes

Occultons nos pleurs
égayons nos esprits
Tant que l’illusion des mots
pourra lénifier
la route de nos envies

C’est toujours plus difficile
quand c’est toi
qui pars
La nuit fait danser
mon sommeil
ma main
qui cherche toujours
la peau
Chaleur
de ton corps qui dort

Ne soyons pas tristes

Laisse-moi mes émotions
je m’y blottis Joie ou souffrance
Je prends même la fièvre
du poison qui opprime
ma condition humaine

C’est toujours plus difficile
quand c’est toi
qui pars
Alors la solitude
blesse
le silence
Quand encore résonne
ton souffle
l’écho
amoureux de ta voix

Ne soyons pas tristes

Je ne vis pas d’illusions
ni aux berges de l’enfance
Et des paroles mièvres
qui excellent leurs rimes
j’ai bien appris la rengaine

Laisse-moi ma tristesse

Qu’importe l’étincelle
brûlure ou caresse
puisque encore c’est elle
qui me fait dire je t’aime
Et libère ce poème.

 
 

¤¤¤

Publié dans:Émoi |on 17 mars, 2013 |Pas de commentaires »

La goutte qui s’attarde

 

La goutte qui s'attarde dans Émoi la_gou11
Simon Chaput ©

 
 

cuisante…
À fleur de chair
dessine un frisson
mutin
Pensées qui s’égarent
au lit du tracé
libertin

Torpeur exquise aux rives du sommeil

frémissante…
Profile une courbe
à en brûler la peau
éprise
Glissement habile
esquisses qui s’inventent
surprises

Torpeur exquise contre ton cœur qui veille

languissante…
S’éternise à fluer
éternelle caresse
pensive
Leste sillon cadencé
oscille au bord d’une cuisse
lascive

La goutte qui tombe aux lés de mes draps.

 
 

¤¤¤

Publié dans:Émoi |on 17 mars, 2013 |Pas de commentaires »

Il était un ange

 

Il était un ange dans Émoi il_ata10
by sasha-fantom ©

 
 
J’ai croisé un ange déchu
À la mémoire écartelée
Il m’a simplement revêtue
De l’ombre câline et paisible
De ses douces ailes brisées

Il voulait m’apprendre à voler

Je suis la larme
Que tu n’as pas versée
Je suis la femme
Jamais épousée
Le miel à tes lèvres
Qui pourrait te tuer
Je ne suis qu’une fièvre
À ton front agité

Il vit d’un monde féerique
Où les elfes côtoient les anges
J’ai goûté son souffle magique
Qui m’a damnée à jamais
Puis cloîtrée dans son rêve étrange

J’ai voulu apprendre à l’aimer

Je suis le Graal
Perdu dans l’éther
La bouche qui exhale
Le mot qu’il faut taire
L’amour interdit
Si longtemps attendu
Je suis juste le cri
Que tu n’entendras plus

Avec un ange j’ai fait l’amour
Et ses mains ont appris par cœur
Le grain de ma peau sans atours
Mûrs de tendresse et de ferveur
Ses doux baisers m’ont emportée

J’ai bien peur de m’être envolée
 
 

¤¤¤

 

 

Publié dans:Émoi |on 17 mars, 2013 |Pas de commentaires »

Je sais…

 

Je sais... dans Émoi je_sai10
Zademack ©

 
 

Je sais…
Et tout se dit
En points de suspension
Du murmure des vies
À la violence des émotions 

Tout s’écrit
Aux pages froissées
Des nuits embellies
Du souvenir apprivoisé 

Je sais…
Chaque mensonge
Aux points de dérision
Venu ronger mes songes
Fardé sous les traits de la passion

Tout s’est tu
Fade déraison
Érigeait en secret
L’âpre mur de la trahison.

 
 

¤¤¤

Publié dans:Émoi |on 17 mars, 2013 |Pas de commentaires »
1...34567...16

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr