Archive pour la catégorie 'L’écrit de l’ombre'

Mise en scène

 

Mise en scène dans L'écrit de l'ombre mise_e10
by utopic man ©

 
 
Le soir s’effondre sur mes épaules
Précède les heures assassines
Encore ce film qu’il rembobine
J’aimerais autant changer de rôle

Je sais par cœur l’envers du décor
les couleurs fanées sous la poussière
Et à l’extinction des lumières
Les démons discrets qui me dévorent

Quand la nuit vient assoupir le monde
Mon regard hanté guette les ombres
Je les devine dans la pénombre
Elles murmurent leur faim immonde

Et je me fais mal, c’est pas exprès
Je ne vais pas pleurer sur mon sort
Je sais bien sourire sans effort
Faut pas le dire à ce qu’il paraît

Je brade mon âme à la ronde
Et monologue mes pâles efforts
Je bave ma peur et sue mon corps
Sur la pellicule moribonde

C’est pas la vie que je voulais
Mais le croirez-vous si je vous dis ma vie… 

« La vie au fond est uniquement affaire d’espérance, vous intuitez. » * 

Et il fera nuit encore demain
 

FIN

 
 

¤¤¤

 
 
 
 

* [Stephen King - La Tour Sombre]

Publié dans:L'écrit de l'ombre |on 5 janvier, 2014 |Pas de commentaires »

Course négligeable

 

course négligeable2

 
 

Alors je courais
Je courais le ventre creux de ses mystères
Promesses écervelées
À la brise d’une passion locataire
Je courais éventrée sans grâce dans la poussière

Débris d’étoiles plein les yeux
La larme rude de ceux qui ont bien appris
Dépeçant mon profil
J’en avais rien à faire
Je fuyais la rumeur ses masques grimaçants
Et mon indicible tourment

Je fuyais ma propre quête et sa déraison
L’écharde dans mon cœur
Mon sang maculé de poison

Je courais
Je courais la douleur âpre
À contre-courant  les tripes à l’air
Entre les murs sombres qui sont ma maison
J’allais nulle part 

Alors je courais
Je courais le ventre à terre
La nuit pour toute frontière
Et le sentiment gémissant pour toute colère

 
 

¤¤¤

 

Publié dans:L'écrit de l'ombre |on 14 juillet, 2013 |Pas de commentaires »

Mélancolie

 

Mélancolie dans L'écrit de l'ombre 1malan10

 
 
Ce soir, la mémoire de mes entrailles pleure
Insoumise elle pense à son Étoile Filante
J’attends en silence que passe la vague hurlante
J’écoute mon ventre qui me dit sa douleur

J’écoute le temps censé apaiser les peurs
Mais la solitude est lâche quand par hasard
Le rire d’un enfant liquéfie mon regard
Et pas une main qui sache bercer un cœur

J’attends que vienne l’heure du temps rédempteur
Impuissante à la tourmente qui sourd en moi
Un soupir à peine s’échappe quelquefois
Qui vient troubler le deuil de ma mémoire en pleurs.
 
 

¤¤¤

Publié dans:L'écrit de l'ombre |on 17 mars, 2013 |Pas de commentaires »

Lisa, ma pauvre survie

 

Lisa, ma pauvre survie dans L'écrit de l'ombre lisa_m10
 Elena Vizerskaya ©

 
 
Lisa
Tes yeux d’enfant émerveillée
Ton cœur chantant
Tout ça s’en va

Et tes amours étourdissantes
Tremblent toujours
Au son de ma voix

Lisa
Une faille maudite dans mon armure
Les choses non-dites
Qui pleurent en moi

Et dans tes veines nage ma haine
Et je t’emmène
Au fond de moi

Maria-Lisa
Une histoire pour toi et moi
Pour celui qui n’entend pas
Maria-Lisa
Unies dans le même combat
Et je me perds au bout de toi

Lisa
Mon sang mes larmes qui m’abandonnent
Mon corps vibrant
Et mon désarroi

Ma pauvre vie qui se déchire
Qui se flétrit
Et puis s’en va

Lisa
Larme damnée du firmament
Je t’ai saignée
Et tu es à moi

Ta vie sommeille et je tiens ta mort
Ou ton réveil
Au bout de mes doigts

Maria-Lisa
Une vie pour toi et moi
Où je me perds où je me noie
Maria-Lisa
Un voyage au bout de toi
Mais qui est toi et qui est moi

Lisa
Quand les divines brillent au ciel
Toi l’anonyme
Tu ne brûles qu’en moi            
 
 

¤¤¤

Publié dans:L'écrit de l'ombre |on 17 mars, 2013 |Pas de commentaires »
12345...9

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr