Archive pour la catégorie 'L’écrit de l’ombre'

Il est déjà temps

 

 Il est déjà temps dans L'écrit de l'ombre eros410
Maria Amaral ©

 
 

Ça m’échappe déjà
Cela s’immisce dans mes nuits
Où des fantômes engourdis
Repoussent leur linceul de suie
Exhument la peur du non-dit

De cauchemar en insomnie
Même ton grand corps s’éloigne
La chaleur de ton cœur renie
Le monde glauque qui m’empoigne

Il revient déjà
Le vacarme secret des voix
Au vaisseau blafard de mes draps
Valse mon esprit loin de toi
Et ma main ne te trouve pas

Ton sommeil serein vient nourrir
La terreur de la pénombre
Où se régalent les vampires
Qui me séduisent de leurs ombres

Déjà le temps
Des heures vides qui s’égarent
Stérile néant
Pensées en désordre bavard
Chaos discret pourtant
Pars

 
 

¤¤¤

 

Publié dans:L'écrit de l'ombre |on 14 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Valse illusoire

Valse illusoire dans L'écrit de l'ombre alpraz10

 
 

 C’est un goût d’étain
mouillé
qui submerge l’esprit
à l’improviste
puis éclate au palais
tel un fruit trop mûr
donne à toute chose
un relent de fiel
Les douceurs d’autrefois
soulèvent le cœur

Losange lilas
Prison moelleuse
Donne-moi ton bras
Pour une valse joyeuse

Puis gronde
la rumeur sournoise
elle implose
emplit l’espace
partout
et le monde devient fou
Le temps s’accélère tout autour
le tapage étourdissant
rend le verbe agressif
La lumière blesse
le regard éteint
La caresse mord la peau
saturée
pâle si pâle

Losange lilas
Prison moelleuse
Donne-moi ton bras
Pour une valse joyeuse

Losange lilas
Poison perfide
Ce corps est si las
Donne ta paix insipide

 
 

¤¤¤

 

Publié dans:L'écrit de l'ombre |on 14 décembre, 2012 |Pas de commentaires »

Le cri du poisson

 

Le cri du poisson dans L'écrit de l'ombre le_cri10

 
 
Absence de mots pour décrire
L’angoisse abyssale
Où ces eaux impatientes attirent
Les âmes en cavale

Dans cette obscurité liquide
Qui dévore les yeux
Se noyer à ce fiel putride
D’une mort sans adieu

La bouche étouffe du silence
Si dense étourdissant
Le coeur soupçonne la démence
Qui guette le néant

Et c’est partir de l’intérieur
Discrète agonie
À vos regards de spectateurs
Qui pourtant sourient 

 
 

¤¤¤

 

Publié dans:L'écrit de l'ombre |on 11 novembre, 2011 |Pas de commentaires »

Mon Étoile Filante

 

Mon Étoile Filante dans L'écrit de l'ombre starl11

 
 

Petite perle petit ange
Étincelle forte et fugace
Viens-t-en briser ce rêve étrange
En mes nuits blanches il m’agace

Mon bout de laine pour moi brille
Avant que de froid je ne meure
Que ne me prenne la faucille
Couvre-moi bien de ta chaleur

Elfe de lune, baiser d’écume
Sous d’autres cieux tu babilles
Et pourtant si près tu allumes
Une pluie de larmes qui scintillent

Petite âme douce et subtile
À quel appel t’es-tu rendue
Pour quelle errance, quel exil
M’as-tu laissée seule et perdue

Trop d’émotion nulle réponse
En quelle lutte vaine s’affrontent
Ma pauvre raison qui renonce
Mon coeur, ma vie, dans quelle honte

Mon ange secret et chagrin
Glisse en mes rêves être sans âge
Une image qui au matin
Me cache toujours son visage

Mon Étoile blessée, filante
tu m’as choisie puis reniée
Depuis le souvenir me hante
Du bel enfant que tu n’as pas été

 
 

¤¤¤

 
 

Publié dans:L'écrit de l'ombre |on 23 septembre, 1999 |Pas de commentaires »
1...56789

Impétuosité et Tremblements |
TIGRESSE BLEUE |
apprendre le français |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Parcilha
| le sang coule du métier à t...
| La Tropicale.fr